“Faites moi un site comme Apple”, “Je veux la même chose que mon concurrent”… Voilà des phrases demandés par certains clients et que nombre de communicants ont déjà eu l’occasion d’entendre.

Les entrepreneurs, les start-ups sont parfois tellement obsédés par ce que font leurs concurrents qu’ils en deviennent presque désespérés. Plutôt paradoxal pour une start-up innovante de “copier” son concurrent n’est-ce pas ? Bien sûr, toutes les start-ups ne réagissent pas ainsi, mais nombre d’entre elles ont tendance à vouloir agir ainsi. Le fameux rêve de devenir le “nouveau Facebook” ou le “nouvel Airbnb”.

L’objectif d’avoir un logo, un site ou une stratégie de communication adaptée, c’est de se faire remarquer. Tout cela demande beaucoup d’attention, de réflexion. L’ensemble doit être minutieusement documenté et pertinent pour l’entreprise qui va l’utiliser.

L’inspiration est une étape du processus créatif. Néanmoins, votre marque ne peut se permettre de prendre la même couleur que l’entreprise A, un bout de logo de l’entreprise B, un design de l’entreprise C, un post de l’entreprise D…Chers entrepreneurs, chères start-ups, chers clients, lorsque vous faites cela, c’est comme si vous nous demandiez de créer un Frankenstein !

Au-delà du fait que vous faites preuve d’un manque cruel d’intégrité à cet instant, saviez-vous qu’un design similaire est toujours remarqué et toujours méprisé ? Si votre logo, votre site web n’est pas original, qu’en est-il de votre produit ? Votre produit est innovant, pourtant vous mettez en péril cette innovation et avec elle l’intégrité de votre entreprise en prenant le risque d’imiter ce qui est déjà célèbre pour ne pas avoir à créer le vôtre.

Dans le monde périlleux de l’entreprenariat, l’originalité, le “jamais vu” est souvent considéré comme un critère primordial. Cette vision peut faire l’objet de nombreuses oppositions, tant dans le concept que dans l’exemple. En effet, il ne suffit pas de proposer un produit nouveau pour conduire un prospect à adhérer au dit produit. De même, un produit qui n’est que la déclinaison améliorée ou actualisée d’un autre peut tout aussi bien être un succès plébiscité.

Je me rappelle de ma visite au sein d’un salon de start-up. Je voyais toujours les mêmes mots : “contenu”, “plateforme”, “synergie”, “solutions”, “rapide”, “connecté”…Il est presque impossible d’en trouver une qui n’a pas recours à ce jargon pour se décrire. Je ne suis pas la seule, Josh Horwitz du média numérique Quartz, a remarqué la même chose que moi. Ces mots semblent techniques et clairs, mais ils ne veulent rien dire en vérité. Ils sont complètement vides de sens et rendent la compréhension de l’objet ou du produit présenté difficile pour les gens ordinaires. Quoi de pire pour une entreprise innovante que d’être incapable d’expliquer son propre produit ? Dans un effort pour attirer les investisseurs et “bien sonner” ou pour draper un produit ennuyeux du voile de ce qui semble être de l’innovation (mais qui n’en est pas vraiment toujours), les startups s’appuient trop sur un lexique creux qui ne parle pas aux utilisateurs qu’elles veulent toucher.

Alors pourquoi faire la promotion d’une communication “originale” me direz-vous ? La réponse est simple, c’est une question de cohérence. Achèteriez-vous une voiture de course avec un habillage de véhicule utilitaire ? La réponse est non, parce que lorsque vous achetez une voiture de course, vous n’achetez pas seulement la rapidité ou la puissance, vous achetez l’imaginaire qu’elle transmet. En cela, les marques célèbres d’automobiles ont compris qu’au travers de leurs publicités, elle ne vendaient pas un produit, mais un sentiment de liberté, d’accomplissement. Lorsqu’elles s’adressent à la gente masculine, elles proposent au consommateur d’obtenir la clé lui permettant d’être un homme nouveau, transformé par l’opération mercantile, qui par le processus de communication ne l’est plus seulement. Il ne s’agit pas non plus seulement d’une évolution technique ou technologique, mais d’une intermédiation physique révolutionnant l’utilisateur lui-même.

Un bon exemple à suivre : Bizpeek ! Cette startup innovante de la French Tech  basée en Occitanie propose la création de présentation visuelle (insights) en récupérant les différentes données concernant votre entreprise, vous permettant ainsi de gagner du temps pour le mettre à profit pour vos activités. Une vidéo courte, rafraichissante et qui permet de comprendre en un clin d’oeil ce que va apporter directement le produit au lieu d’en faire une description froide et lambda.

Si on transpose la puissance de cet imaginaire sus-cité à l’innovation, la conclusion est limpide. Quand on propose un produit ou un service innovant, la communication doit l’être aussi, c’est un peu comme le papier d’emballage d’un cadeau. Le cadeau serait votre produit et votre communication, son emballage. Vous n’imaginez pas offrir une bague dans un de ces sachets en plastique biodégradables que l’on trouve dans les supermarchés ? Le principe, pour votre communication, est le même.

Avec une communication qui lui est propre, l’image de votre produit, s’en verra revalorisée et permettra à votre acheteur de valoriser sa vie personnelle ou sa propre entreprise. Nous pouvons prendre l’exemple récent du phénomène d’IA Washing, variante du Green Washing appliquée à l’IA, où nombre d’entreprises se réclamaient d’utiliser l’IA au sein de leur produit. Dans la réalité, cette utilisation est variable selon que l’entreprise développe un simple chatbot conversationnel ou un logiciel de ressources humaines complexe comme Clustree. En réalité, dans l’imaginaire des gens, l’IA est utilisé de la même manière et l’entreprise gagne en revalorisation. Ce terme d’ “intelligence artificielle” possède un imaginaire si fort qu’il influence inconsciemment les décideurs petits et grands et les consommateurs de part son attrait.  

L’originalité est un atout précieux tant pour votre contenu textuel que pour vos visuels. Les consommateurs lambdas sont naturellement attirés par un style nouveau, frais et unique. Si votre communication ressemble à s’y méprendre à une autre marque, c’est terminé pour vous.  Pour preuve, les modèles vraiment originaux ont résisté à l’épreuve du temps et à la concurrence qui se présente chaque jour. Les logos d’Apple, d’Unilever, d’Amazon et d’autres incarnent aujourd’hui l’essence de leurs produits et l’imaginaire véhiculé par leur marque.

Le monde est plein d’idées et l’utilisation d’un logo, d’un site ou d’une communication unique est de plus en plus difficile. Peut-être que ce que tout le monde dit est vrai, peut-être que la similitude des idées peut se produire, car nous sommes tous inspirés par les mêmes choses. Néanmoins, essayer d’être différent, meilleur et plus original que les autres vous permettra de vous distinguer. Vous voulez encore imiter le travail et l’identité de quelqu’un d’autre ou vous préférez incarner votre propre imaginaire ? Soyez aussi innovant dans votre communication que dans les produits que vous vendez ! Laissez-nous vous aider à vous inventer.

Laisser un commentaire